la maison des hippos


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie Travaux rez-de-chaussée.

Peinture à la chaux : essayée, validée ! (le 2 juil 16)

Nos toilettes du rez de chaussée avaient bien besoin d’un coup de propre. (cf « avant » ici)

Le problème est que le mur du pignon est humide et même attaqué de salpêtre. Le résultat est que le papier peint se décolle et même la peinture (du salon).

Nous avons donc cherché à mettre une peinture qui laisse le mur respirer. Après s’être documentés, nous en avons conclu que la peinture qui semble être la plus adaptée dans ce cas est la peinture à la chaux. Et le côté écolo de cette peinture nous a vraiment séduits.

Pas moyen de trouver une peinture à la chaux toute prête en magasin par chez nous ! Qu’à cela ne tienne, j’ai cherché des recettes de peintures à la chaux à faire soi-même.

Entre toutes celles que j’ai trouvées sur le net, voici celle qui m’a le plus plu (étant donné que je ne voulais pas utiliser de pigment afin d’obtenir une peinture blanche) : 1kg de fleur de chaux + 1kg de blanc de Meudon + 1L de lait écrémé + 1L d’eau (x2 pour les 4 couches de nos WC).

La peinture est très liquide (on en met un peu partout en l’appliquant) et il faut la remuer régulièrement. On a l’impression qu’elle ne couvre pas du tout en l’appliquant, mais en séchant, le résultat est meilleur. Il m’a fallu 4 couches (séparées de 24h) appliquées à la brosse. Si mon mur avait été blanc, sans tâche de peinture ni de verni, 3 couches auraient suffi.

L’odeur est beaucoup plus agréable que celle de la peinture classique (même acrylique), tout se nettoie très facilement (et heureusement, car on en met vraiment partout !!!).

Le résultat est, je trouve, superbe : mat, avec de la texture, de la profondeur. Il faut reconnaître que la mise en oeuvre prend plus de temps qu’une peinture classique (au moins trois fois plus je pense), mais le coût est bien moindre ! La mise en peinture de nos WC nous est revenue à environ 15 euros (pour donc environ 4L de peinture).

Reste à voir la tenue dans le temps. En tout cas, pour l’instant, tout va très bien : pas de « farinage », pas de poussière blanche au toucher. A voir si elle résistera mieux à l’humidité du mur.

Si vous n’êtes pas encore convaincus, voici des photos de nos nouvelles toilettes et de la déco (j’en ai profité pour customiser les anciens objets de décoration) :

wc fini peinture chaux 1

wc fini peinture chaux 3

Jolie texture non ? Pour info, la première couche a été passée en horizontal, la deuxième en vertical et les deux suivantes en « papillonnage » (on fait des X avec la brosse … ça éclabousse bien !).

wc fini peinture chaux 5

wc fini peinture chaux 2

wc fini peinture chaux 4

Plusieurs objets ont été peints en bicolore : couleur en bas, blanc en haut. Là, c’est de la peinture classique (recyclage de vieux pots). 0 euro dépensé !

Voilà, c’est fini pour ce petit billet déco-écolo ! Bises à tous.

 


Saveurs douces (le 7 mai 14)

Notre cuisine « épicée » commençait à avoir de l’âge … et nous avions envie de luminosité.

Ni une, ni deux, nous avons fait ouvrir une nouvelle fenêtre (à gauche de la fenêtre existante) et avons repeint notre cuisine dans des tons plus doux et plus clairs.

Nous en avons profité pour décaper et huiler la table, décaper et vitrifier les étagères et poncer et peindre les 8 chaises dans des couleurs pastels :

fenetres 2014

cuisine 2014

cuisine 2014 2

cuisine 2014 3

Nous avons changé la dentelle des étagères :

etageres 2014

adouci les couleurs de la déco :

etageres detail 2014

et changé les petits rideaux :

rideau cuisine 2014

Et tout ça, en un temps record de 7 jours !

C’est chouette, non ?!

 


Le couloir interminable est terminé ! (le 16 août 12)

Youpi !!! Nous avons enfin rangé pinceaux, spatules et papiers de verre, pour ressortir … l’appareil photo !

Voici le résultat :

Vue de la rue :

Le couloir interminable est terminé ! (le 16 août 12) dans Travaux rez-de-chaussée vue-de-la-rue

Vue de la cour :

vue-de-la-cour dans Travaux rez-de-chaussée

Si on reprend à côté de la porte de la rue, on a les placards :

placards-entree

placard-entree

La porte du salon :

porte-salon

La porte de la cave et la montée d’escalier (dont nous avons aussi vitrifié les poutres) :

porte-cave

La porte de la cuisine :

porte-cuisine

Petit coup d’œil sur les pans de bois entre la porte de la cuisine et celle de la cour (qui étaient en très mauvais état et qui semblaient irrécupérables) :

mur-cuisine

L’arbre à fruit, en face de la porte de la cuisine :

arbre-a-fruits

C’est chouette, non ?

Donc pour résumer, nous avons :

- refait la moitié du pignon (en face de la cuisine),

- remonté des murs de placo,

- fait apparaître un mur de 11 m de pans de bois,

- arraché le plafond et refait en placo,

- refait l’électricité,

- refait une partie de la plomberie (évacuation des étages + déplacement du radiateur + déplacement du tuyau de gaz),

- changé le carrelage,

- changé et peint les portes extérieures,

- fait des placards …

et on en a peut-être oublié !

Si vous voulez revoir l’étendue des travaux (et que vous avez un peu de temps devant vous), vous pouvez parcourir les travaux du rez-de-chaussée. Vous verrez que c’est impressionnant ce qu’on peut faire dans un couloir …

Les travaux dans ce couloir se sont déroulés sur environ 1 an 1/2 … Vous comprenez notre joie d’avoir fini ?

Il reste cependant à fignoler la déco et à faire les photos avant-après.

Ça, ce sera pour le prochain épisode … Patience !!!

 


Je ponce, donc je sue (le 7 août 12)

Ca dépote chez les Hippos.

Il faut dire que l’on a du renfort, et de choix : tata Luluberlu est arrivée, avec tout son courage et son efficacité légendaires.

Donc, depuis le dernier article, nous avons gratté le bord des poutres, vitrifié les poutres, fait le tour de la porte de la cave, poncé cette porte, terminé l’enduit, poncé les murs, posé la sous-couche sur les murs et le plafond, peint la 1ère couche du radiateur, coupé les plinthes.

Pour ceux qui bricolent un peu, vous pouvez imaginer le bonheur et la passion qu’ont engendrés toutes ces activités.

Donc voici quelques photos prises ce soir :

Je ponce, donc je sue (le 7 août 12) dans Travaux rez-de-chaussée couloir-07-08-12

couloir-07-08-12-2 dans Travaux rez-de-chaussée

Vous remarquez que quand papa Hippo ponce une porte, il ne le fait pas à moitié !

A bientôt !

 


Au placard ! (le 3 août 12)

Voici les portes de notre futur placard :

Au placard ! (le 3 août 12) dans Travaux rez-de-chaussée placard-couloir-2

Il faut savoir que la pose de ces portes n’a pas été très simple :

  • 1er problème : le sol n’est pas horizontal (légèrement embêtant pour des portes coulissantes …). Nous avons donc dû faire une « assise » aux portes. Pour vous rendre de compte de la pente, voici l’ossature métallique de l’assise :

placard-couloir-1 dans Travaux rez-de-chaussée

  • 2ème problème : le mur d’arrivée (la façade de la rue) n’est pas vertical (ce serait trop facile !). Nous avons donc coupé le placard et construit une petite cloison. Voici l’ossature de cette petite cloison, juste pour le plaisir de voir à quel point le mur du fond du placard n’est pas vertical non plus …

 cloison-couloir

Derrière cette petite cloison, on fera un autre placard, tout étroit, avec une porte battante, dans lequel il y aura le compteur gaz, la boîte aux lettres et des étagères pour poser les gants, les écharpes etc.


On avance (le 31 juil 12)

Nos travaux dans le couloir sont loin d’être terminés, mais voici quand-même quelques photos, histoire de faire l’état des lieux en cette fin de mois de juillet.

On avance (le 31 juil 12) dans Travaux rez-de-chaussée couloir-31-juil-12-1

Sur cette première photo, prise dos à la rue, vous pouvez voir que nous avons fait apparaître les pans de bois, enlevé les carreaux de terre, poncé les poutres et rempli les pans de bois avec des carreaux de plâtre.

Nous avons aussi « rattrapé » la partie du fond, entre la porte de la cuisine et la porte de la cour, car quand nous avions fait cette partie de pans de bois en 2004, côté cuisine, nous ne nous étions pas soucié du côté couloir (encore recouvert d’un enduit très dur, je ne sais pas ce que c’était exactement). Du coup, quand nous avons fait tomber cet enduit (non sans mal !) pour commencer les travaux du couloir, nous avons découvert de très gros plots de colle à carreaux de plâtre (donc très durs), c’était très moche et ça nous semblait irrécupérable. Et bien, nous avons réussi à les enlever (au burin), sans trop abîmer le côté cuisine, puis après avoir enduit, puis poncé, puis enduit, puis …, nous avons un résultat satisfaisant.

couloir-31-juil-12-2 dans Travaux rez-de-chaussée

Cette fois, nous sommes dos à la cour.

Nous apercevons vaguement les pans de bois presque terminés à droite (d’ailleurs, les poutres vitrifiées brillent bien ;) ).

A gauche, nous voyons un mur, que nous avons entièrement gratté pour enlever l’enduit et la peinture qui ne tenaient pas très bien (que du bonheur !) et qui sera le fond du placard. Ainsi, les compteurs gaz et électricité, le tableau électrique, les chaussures et les manteaux seront cachés derrière des portes coulissantes.

Il reste encore bien du travail, mais ça avance … doucement, mais sûrement …


Poussière blanche ! Poussière brune ! Qui veut de la poussière ? (le 24 juil 12)

Une fois de plus, nous profitons que les loulous soient en vacances pour nous adonner à notre loisir préféré : le ponçage …

Mais attention, chacun sa spécialité : pendant que papa hippo ponce les poutres (poussière brune), maman hippo ponce les enduits (poussière blanche).

Ainsi, à la fin de la journée, on peut comparer et on voit que papa hippo a bien plus poncé que maman hippo !

Ce soir, nous avons dans notre couloir un échantillon de chaque étape de la « mise en beauté » des pans de bois.

Pans de bois remplis de carreaux de terre :

Poussière blanche ! Poussière brune ! Qui veut de la poussière ? (le 24 juil 12) dans Travaux rez-de-chaussée carreaux-de-terre

Pans de bois « vidés » en cours de ponçage :

poutre-avant-apres dans Travaux rez-de-chaussée

Intérieur des pans de bois rempli de carreaux de plâtre, enduits et peints et poutres vitrifiées :

pan-de-bois-finis1

A l’heure du numérique, on ferait bien un « copier-coller » de cette dernière photo sur les autres murs, mais malheureusement, ce n’est pas encore possible …

A bientôt, pour de nouvelles photos !


Plafond placoté ! (le 8 mars 12)

Enfin, on ne verra plus de trucs dégoûtants tomber du plafond de notre couloir !!! On a fini de poser les plaques de plâtre !
Pas mécontents, d’ailleurs, car ce n’était pas simple du tout !

Maintenant, il reste à poser et enduire les bandes de calicot, puis peindre. Mais ça, ce sera pour un autre moment.

Le plombier va aussi revenir bientôt pour raccrocher le tuyau de gaz au plafond. Comme on a gagné environ 20 cm de hauteur de plafond, il faut surélever ce tuyau. En attendant, il pendouille, attaché avec de la ficelle de cuisine … je doute que ce soit aux normes …

Voici une photo vue de la porte de la rue :

Plafond placoté ! (le 8 mars 12) dans Travaux rez-de-chaussée couloir-08-03-12-1

Une autre vue de la porte de la cour :

couloir-08-03-12-2 dans Travaux rez-de-chaussée

Et voici un des jolis spots que nous avons achetés pour éclairer ce couloir (il y en aura 4). D’ailleurs, merci tonton Hubert ! ;)

couloir-08-03-12-3


Placki et placo sont sur un bâteau … (le 6 mars 12)

Les articles se suivent, mais ne se ressemblent pas. Je suis sûre que celui-ci vous fera moins rêver que le précédent …

Et oui, nous avons repris nos travaux. Au programme : la pose des plaques de placo dans le couloir du rez-de-chaussée.

Au moment de Noël, nous avions posé les fourrures (ce n’était pas une mince affaire, d’ailleurs) et nous avions cru avoir terminé l’électricité (…).

Nous venons donc, de terminer réellement l’électricité (il aura fallu encore 3h + 1h le lendemain), arracher une quantité assez impressionnante de clous et poncer les poutres en hauteur du mur de gauche, avant de commencer la pose du placo.

Quand on pense au déroulement des opérations, lors de la pose de plaques de plâtre, on se dit :
1. je mesure ma plaque,
2. je la découpe,
3. je la soulève,
4. je la visse.
Et hop !

Ben, c’est presque ça, sauf, que pour les mesures, c’est pas facile (pas un angle droit … rrrrr …), donc il faut essayer de mettre la plaque (et c’est lourd !). Ça marche pas : ça raccroche contre une poutre, le tuyau de gaz gène, les gaines électriques viennent se faufiler là où il ne faut pas.
Donc on redescend la plaque en prenant garde de ne pas la casser. On réajuste un peu sa taille, on réessaie, ça ne marche encore pas, on recommence etc.

Bref, on en a plein les bras et en on n’est qu’à la moitié !

Mais au moins, ça avance, et … ça fait plus propre, n’est-ce pas Manette ?!

Voici le résultat aujourd’hui :

Placki et placo sont sur un bâteau ... (le 6 mars 12) dans Travaux rez-de-chaussée couloir-06-03-12


On attaque un nouveau chantier ! (le 18 août 11)

Ce matin, nous avons ENFIN terminé la terrasse !!! Je posterai sans doute des photos demain, là, il fait trop sombre pour la prendre en photo.

Du coup, comme nous avons toujours très peur de nous ennuyer, nous avons attaqué le couloir. Enfin, c’est déjà la 2ème bataille, car nous avions ouvert les hostilités en février, cette année …

Au mois de mars, les maçons avaient refait une partie du pignon (ici, on peut voir cet épisode).

Cet après-midi, nous l’avons recouvert de placo (BA 13 avec polystyrène, collé). L’avantage de ce genre de travaux, c’est qu’on voit vite l’avancée :

180811.jpg

A partir de demain, nous faisons une trêve de 3 jours. Au programme : retour des enfants (youpi !!! 5 jours chez Papy et Mamy, ça fait long pour nous !), ménage, cuisine, et week-end entre amis !

Ce n’est pas ça, aussi, la vie ?!!! 


123

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Appartement à vendre
| Mosaïques Artisanales
| PL une véritable aventure